Audit recovery

Audit Recovery & Circularisation

Il s’agit d’optimiser votre trésorerie et améliorer vos relations fournisseurs en vérifiant la bonne application de vos contrats et conditions d’achats.

Pour rendre simple et efficace cette étude, nous nous appuyons sur une démarche robuste et outillée. Une des premières étapes consiste à reproduire dans notre data center, les transactions réelles issues des différentes sources du système d’information de nos clients. Nos auditeurs comparent les résultats obtenus aux conditions négociées entre acheteur et fournisseur, puis aux paiements effectifs en comptabilité. Puis le cas échéant, nos auditeurs établissent les dossiers de réclamation et assurent le recouvrement.

La circularisation des comptes fournisseurs telle que nous la pratiquons, consiste à comparer votre comptabilité et les extraits de comptes que nous allons récupérer chez vos fournisseurs.

Notre approche de l’audit recovery permet :

  • Des gains rapides,
  • Amélioration du taux de marge,
  • Une fiabilisation et sécurisation des informations comptables,
  • Une réduction de la charge du contrôle interne,
  • D’identifier les zones de risques et les dysfonctionnements dans les processus d’achats (PtP),
  • De disposer de nouveaux leviers de négociation (ex. extension ou renouvellement de parc immobilier).

Couplée à nos expertises métier, nous concluons nos analyses par un recueil de recommandations argumentées et le plan de mise en œuvre associé.

Nous appliquons 3 méthodes complémentaires pour identifier et comprendre précisément les écarts observés dans vos comptes :

  • Une approche statistique issue de l’étude et la transformation de vos données électroniques.
  • Une approche intuitive, consolidée par l’expérience et le savoir-faire de nos Auditeurs.
  • Une approche mathématique qui compare les sommes réellement dues avec les sommes qui ont été effectivement acquittées.

Le périmètre d’intervention :

  • Audit des transactions fournisseurs et circularisations (double enregistrement, double règlement, avoir non déduit, erreur de TVA, surfacturation …)
  • Audit des achats directs & indirects (frais généraux)
  • Audit des charges locatives