L’IA, à quoi ça sert aujourd’hui pour piloter un magasin ?

L’IA, à quoi ça sert aujourd’hui pour piloter un magasin ?

L’IA, à quoi ça sert aujourd’hui pour piloter un magasin ? 943 531 Arexa Group

L’IA, à quoi ça sert aujourd’hui pour piloter un magasin ?

Commençons par prendre le cas d’une grande surface de la distribution pouvant réaliser jusqu’à plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, à l’image de l’établissement Carrefour Antibes, le premier Carrefour de France. L’un de ses facteurs de succès vient de la rentabilité du magasin, qui dépend avant tout du contrôle des charges en fonction de la fréquentation. Et si la solution résidait dans le bon usage de l’Intelligence Artificielle (IA) ?

Optimiser les coûts de fonctionnement d’un magasin : un véritable challenge

Dans le quotidien d’un magasin, plusieurs dépenses liées à ses coûts de fonctionnement sont à prendre en compte :

– il y a celles relatives aux dépenses de personnels, qui varient en fonction de l’activité et du trafic en magasin et qu’il est nécessaire de prévoir efficacement pour les optimiser,

– il y a celles relatives aux charges salariales et les contrats de personnels, qui ne peuvent être gérées efficacement qu’en fonction d’un prévisionnel précis,

– sans oublier celles relatives aux charges énergétiques ou à la gestion des déchets,

– ou encore, celles liées à la gestion de l’approvisionnement des stocks et des achats de marchandises périssables et non périssables : tout dépend de la précision des prévisionnels.

Toutefois, comme nous le disions dans un précédent article, face au boom du numérique, tous les secteurs d’activité sont impactés et sont amenés à évoluer en prenant en compte le Big Data et l’IA. Les magasins de la grande distribution ne sont pas épargnés par la dynamique de cette (r)évolution numérique et technologique… et c’est une très bonne chose. Quand ces outils sont bien utilisés, il y a en effet beaucoup à gagner en productivité !

Les bénéfices obtenus quand l’IA est utilisée pour gérer les prévisionnels d’activité du magasin

À partir de 5 ans de transactions en magasin corrélées à des données exogènes (temps, vacances, grèves, promotions, actions concurrentes …), il est possible de modéliser le comportement des clients d’un magasin en fonction de la période de l’année et des circonstances … pour ensuite modéliser l’ensemble des besoins du magasin (dépenses de personnel, approvisionnement des stocks, contrats énergétiques, …).

Sur les charges RH, l’IA permet aussi de modéliser les coûts des contrats de travail en fonction des postes, de la nature des tâches et des règles de paie du site et du groupe.

En résumé, l’IA est en fait un outil de décision précis autorisant un pilotage efficace des ressources, des services et des achats du magasin. Typiquement, l’IA permet de conseiller le meilleur fournisseur en fonction des besoins, des contrats nécessaires (durée, typologie) tout en tenant compte du tissu économique local. Car n’oublions pas qu’il est primordial de préserver le capital humain !

Le magasin de demain existe déjà !

Vous l’aurez compris, l’avenir des magasins commence dès aujourd’hui. Seuls ceux qui auront pris à temps le virage de l’exploitation de leurs données par des outils adaptés et puissants (IA), pourront s’assurer un avenir pérenne. Au-delà du buzz qui sature l’espace médiatique, des solutions d’IA éprouvées qui contribuent déjà activement à améliorer les résultats d’entreprises bien réelles, que ce soit par le pilotage des ressources humaines ou par l’utilisation d’outils prédictifs de décision.

Franck SAUVONNET

« Un grand merci aux professionnels qui ont apporté leur expérience et leur point de vue, ainsi que leur temps précieux : Christophe Vaast, Stéphane Hermon, Karim Hlilou, Gauthier Dekerle, Jean-Michel Gouzon, Philippe Gal, Michel Salaun, Romain Dremaux, Mathias Dievart, Laurent Nguyen-Van, Matthieu Guillermou, Patrick Ville, Pierre Cova, Michel Lequerre, Aurore Le Gouez, Carole Binther, Grégory Valladeau, Olivier Prince, Thomas Boudeville, Julien Tur, Gaël de Giacomoni, Emmanuel Rolland, David Vanderborght. »