La loi sur la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité

(également appelée loi NOME) adoptée fin 2010 poursuit la libéralisation du marché français de l’électricité.

La loi s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence et vise ainsi à faire bénéficier de la compétitivité de la production d’électricité nucléaire à l’ensemble des fournisseurs d’électricité et des consommateurs.

L’objectif est de permettre à tout fournisseur d’obtenir de l’électricité à un prix régulé reflétant les conditions économiques de production du parc nucléaire historique.

Actualités_NOME_graph1

Les volumes cédés (dans la limite de 100 TWh par an, soit environ 1/4 de la production nucléaire nationale) et leurs prix sont fixés par les ministères en charge de l’énergie et de l’économie, ainsi que par la Commission de Régulation de l’Energie.

A RETENIR

Les objectifs de la loi NOME sont de :

  • renforcer la compétitivité sur le marché de l’électricité;
  • assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité;
  • favoriser l’innovation, en incitant les acteurs du marché à investir davantage.

Cela permettra aux consommateurs de choisir librement parmi des offres variées.

Et fin 2015, quel impact pour les entreprises ?

Interrogez directement nos experts séniors ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

*