BE creative – Nos facteurs différenciants

Pourquoi nous sommes innovants

Notre particularité consiste toujours à partir des coûts réels payés par l’entreprise dans un même domaine (famille d’achats), mesurés en Total Cost of Ownership (TCO) afin de faire ressortir les coûts ‘cachés’, la non-qualité ou la sur-qualité et les mauvaises affectations comptables.

Le nouveau coût ainsi recalculé ou recomposé va être confronté au cahier des charges initial, aux vrais besoins des prescripteurs et à toutes les parties impactées par cette dépense.  Des benchmarks prix et pratiques seront réalisés pour déterminer les gains potentiels autres enjeux.

Ce dispositif est souvent complété par une décomposition des coûts d’achats chez les fournisseurs pour rechercher là aussi les dépenses inutiles, les doublons et les éventuelles gaspillages chez eux mais aussi ceux qui se situent dans les processus globaux du Fournisseurs à au Client.

Il devient alors possible de reconsidérer le cahier des charges et de le globaliser si nécessaire avec d’autres prescripteurs puis de déterminer ensuite le meilleur panel de fournisseurs correspondant à cette demande ou d’envisager même d’intégrer l’activité dans l’entreprise si les coûts sont moindres ou qu’il s’agisse d’un sujet stratégique.

Cette démarche révèle un grand nombre de nouveaux leviers d’économie, fait apparaître des faiblesses dans les processus, permet de lancer des plans d’action dont celui de réduire les besoins ou les consommations, fait apparaître le besoin d’outils et de méthodes communes, encourage à travailler en mode gestion de projet pour que chaque acteur se sente impliqué et responsabilisé sans oublier de prendre en compte une véritable conduite du changement bien maîtrisée au sein de l’entreprise.  Il sera également important de prévoir des outils  et des méthodes permettant de contrôler l’engagement des dépenses puis de les suivre par rapport à un budget.

Une mesure des performances doit alors être évaluée transversalement au travers des KPI et différents tableaux de bord très factuels, issus des directions financières. Un plan d’action d’amélioration continue doit également être mis en place pour assurer une pérennité de cette approche vertueuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

*